Le club bien présent au CLM de St Vulbas ce samedi 10 novembre 2018


Saint Vulbas Vélo Sport organisait samedi son 6ème Gentleman des Champions, rendez-vous incontournable pour le SGAC.

Malgré la pluie et parfois la grêle, le club était fortement représenté avec 5 enfants et 6 adultes pour un total de 10 départs en duo.

Voici les résultats sur un parcours de 10.7 km:

Catégorie Grands-Parents / Enfants:

Didier et Lily Rose : 5ème place pour un temps de 37:51 et une vitesse moyenne de 16.80 km/h

Catégorie Parents / Enfants:

Jérôme et Ninon: 11ème place pour un temps de 35:55 et une vitesse moyenne de 17.71 km/h

Paméla et Léo: 10ème place pour un temps de 31:22 et une vitesse moyenne de 20.27 km/h

Séverine et Léna (et Jérôme Cousin): 8ème place pour un temps de 25:47 et une vitesse moyenne de 24.67 km/h

Michaël et Enzo: 7ème place pour un temps de 22:51 et une vitesse moyenne de 27.83 km/h

Catégorie Mixte A:

Jérôme et Paméla: 5ème place pour un temps de 24:26 et une vitesse moyenne de 26.03 km/h

Jérôme et Mélodie: 4ème place pour un temps de 23:10 et une vitesse moyenne de 27.45 km/h

Catégorie Mixte B:

Michaël et Séverine: 4ème place pour un temps de 21:37 et une vitesse moyenne de 29.42 km/h

Catégorie MB:

Jérôme et Michael: 4ème place pour un temps de 19:51 et une vitesse moyenne de 32.04 km/h

Catégorie FB:

Mélodie et Séverine: 1ère place pour un temps de 23:44 et une vitesse moyenne de 26.78 km/h

Récits des cyclistes

Lily Rose : «C’était trop bien je veux le refaire ! »

Ninon : « C’est bien mais c’était quand même dur. L’année prochaine je veux le refaire avec papy. »

Jérôme (avec Ninon) : « Premier départ avec Ninon, notre 2ème CLM. Le départ se fait : ligne droite couplée d’un rond-point, puis un virage à droite tout en relance car ça monte léger. Ninon a déjà le réflexe de relancer la machine, mon but : la montée en puissance au bout de 3km car je préfère la faire partir tranquille. Là Ninon abaisse ses vitesses et a papy et Lily-Rose dans le viseur. Revenir dessus mais sans se cramer. Elle passe la série de ronds-points, on vire à gauche et puis elle relance dans le faux plat. La montée se fait sur la plaque, mains en haut du guidon puis relance. Elle gère ses vitesses sans lui dire. La bosse est passée, épingle à gauche, et là 2ème coup de cul, je la vois essayer de puiser, je la fais ralentir pour récupérer, ouf ça redescend, mains en bas et là dernier rond-point. Son repère, usine « Sun » écrit en bleu, se voit, le sourire du « ça sent la fin » se lit sur son visage. Vent léger dans le dos, dernière ligne droite, papy et Lily à 50m puis on les double.
Dernier coup de cul, virage à droite et une voiture à l’arrêt dans le rond-point, là les signaleurs la gèrent, on relance et là, elle qui a géré ses vitesses tout le long, se relâche et passe le petit plateau par erreur. Papy et lily nous redouble pour finir sur la ligne d’arrivée à 10m devant nous. Jolie course en famille, finir avec mes filles et mon père sur la ligne pratiquement en même temps. Leur sourire sur leur visage me rend heureux. Moment partagé réussi. Fier d’elles ! »

Léna : « Au début j’avais un peu peur, je roulais avec Jérôme Cousin. Il m’a poussé de temps en temps. On est allé à plus de 35 km/h des fois et on a passé la ligne d’arrivée. Je veux refaire l’année prochaine. Merci à Jérôme Cousin d’avoir été gentil, et de m’avoir poussé. »

Séverine (avec Léna) : « Premier Clm pour Léna qui est très enthousiaste. On a le dossard numéro 1. On est prêtes à partir quand Jérôme Cousin demande s’il peut s’inviter, c’est une surprise, bien évidemment on accepte, ce n’est pas tous les jours qu’on peut rouler avec un pro. On prend donc le départ tous les 3. Léna est à fond elle s’en donne la peine. Elle papote avec Jérôme tout le long. Il la pousse de temps en temps, du coup c’est moi qui ai presque du mal à suivre parfois. Jérôme la félicite car elle atteint les 30 km/h toute seule sur un faux plat descendant. Elle passe la ligne d’arrivée avec le sourire. Ravie d’avoir fait la connaissance de Jérôme, elle regrette cependant d’avoir été aidée et de ne pas être allée au bout de son effort. Pour ma part je suis fière d’elle, et remercie Jérôme pour sa gentillesse et son état d’esprit. Bravo ma Léna ! »

Léo : « J’ai eu peur au début avec le monsieur qui compte. Au milieu j’étais bien et à la fin maman m’a motivé pour accélérer jusqu’à la ligne. J’ai envie de le refaire l’année prochaine. »

Enzo : « Au début, j’ai eu un peu peur et avant que le monsieur compte, je suis tombé mais je ne me suis pas fait mal. Quand on est partis avec mon papa, on a doublé Ninon et Lily en les encourageant. Au loin on voyait Léna mais on n’a pas pu la rattraper car elle roulait avec le pro Jérôme Cousin. Au final on est arrivé juste après. Je veux bien le refaire l’année prochaine. »

Michaël (avec Enzo) : « Un bon départ malgré une petite chute juste avant. On a bien roulé jusqu’à la route du retour où j’ai senti un petit coup de faiblesse d’Enzo. Je l’ai bien encouragé jusqu’à la fin, il a fini sans baisser les bras. Bravo ! »

Paméla : « Après avoir fièrement fait un premier tour avec Léo, l’envie de recommencer. Un grand merci à Jérôme de m’avoir accompagné et coaché sur ma première compétition. Une grande fierté malgré la difficulté. Vivement l’année prochaine ! »

Mélodie : « Le temps n’était pas au beau fixe mais les températures douces ont rendu la journée agréable malgré la pluie. Je reviendrai l’année prochaine avec d’autres objectifs.»

Jérôme (avec Michaël) : « En route pour le 2ème départ. Je vois Mike un peu stressé sur son visage. Lui qui s’entraîne avec une motivation pour ce gentleman depuis plus d’un mois. Au départ 2 minutes, 1,30…Je vois les rictus qui se figent… 30 sec, 10, 5, 4, 3, 2, 1 top ! On lance les machines, tout de suite dans le bain, mains sur le prolongateur. Objectif : se faire plaisir à se faire mal ! Comme avec Ninon, montée en puissance tout en en gardant pour les 3 derniers km. Direct Mike se met dans les roues sur ma demande, se connaître et se parler pour gérer l’équipe. Les 1er ronds-points se passent, on les gère, surtout ne pas tomber, assurer ! Là dans un rond-point, plaque de gasoil (le gaspillage au prix du gasoil, humour !).  Prudence ! Ça passe limite mais sa passe. Gérer le faux plat et la montée en restant dans une bonne moyenne sans le mettre dans le rouge. Je temporise pour qu’il passe comme il le faut, ça passe ! Aller, épingle à gauche on relance vent de 3/4 droite, mets-toi à gauche Mike, ça roule. Dernier coup de cul ça fait mal pour Mike mais il s’accroche. On relance, dernier rond-point et là je lui dis : « on va envoyer, sers les dents ! » Il tient, dernier virage à droite puis gauche, on relance, rond-point et là la ligne d’arrivée à 200m. On appuie, sprint jusqu’au bout. Bravo Mike pour ce courage. »

Michaël (avec Jérôme) : « Un départ à la mauvaise vitesse mais je me suis vite remis dans les roues. La route est mouillée alors on ne prend pas de risque dans les ronds-points et virages. Et je dis à Jérôme « on roule comme ça, j’en garde un peu pour le retour ». J’ai souffert un peu sur le retour mais Jérôme m’a bien encouragé. On a très bien roulé, on s’est donnés jusqu’au bout. »

Jérôme (avec Mélodie) : 3ème départ avec ma femme.  Arrivé du 2ème je repars à peine 15mn après. Mélodie n’a pas fait un échauffement comme il faut, allez hop dans les starting block, go ! Nous voilà partis, ce fameux virage à droite qui te lance sur le circuit. Là je la mets dans le bain, je vois que c’est un jour sans pour elle. Du coup on tient un tempo pour ne pas décrocher. Les ronds-points passent, le fameux faux plat du chemin de fer, elle souffre, l’encourager sans en faire trop ! Épingle à gauche, relance, les traits de son visage se tirent, aller aller plus que 5km. Je la relance, on rappuie, dernier rond-point, et dernière ligne droite. Elle touche ma roue signe d’un manque de lucidité, aller aller bientôt fini ! Elle s’accroche, et on vire à droite, 300m et on voit l’arche d’arrivée, fini, soulagement. Bravo !

Michaël (avec Séverine) : « Dès notre départ j’ai senti que ça allait être difficile. On a fait des relais jusqu’à la route du retour, et là j’ai pris un point de côté alors Sev est passée devant. Nous avons bien roulé et on s’est donnés jusqu’au bout. »

Séverine (avec Michaël) : « Deuxième départ avec Mik. J’ai peur de ne pas le suivre mais suis un peu rassurée de le voir épuisé après son duo avec Jérôme. On prend le départ, je me sens en forme, je prends les devants, Mik est dans ma roue pendant les 3 premiers km. Ensuite il prend le relais sur la partie que j’aime le moins pendant les 3 kms suivants puis me revoilà devant. Mik fatigue et a un poing de côté, je l’encourage jusqu’à la ligne d’arrivée. Je suis contente de notre prestation car pour notre premier Clm en couple c’était un beau travail d’équipe mais je pense qu’on peut faire encore mieux l’an prochain. »

Jérôme (avec Paméla) : Et hop 4ème et dernier passage pas prévu à la base, cette fois-ci avec Pam. On loupe le départ d’environ 30 secondes,  tête ailleurs, on parle avec l’entourage, on n’a qu’à être plus concentrés. Comme à mon habitude, ça attaque après le virage. Pam tout de suite dans les roues.
J’emmène un tempo pour la succession de ronds-points, dernier à gauche et hop. On appuie, j augmente le rythme et me mets à une allure convenable pour elle. Passé le faux plat et cette bosse avant l’épingle, je la fais mettre à ma droite pour lui apprendre à se protéger du vent. Bosse, je l’entends souffler, ça pique dans cette bosse. On vire à gauche, et là le vent 3/4 droite, elle se protège à gauche, elle décroche dans le coup de cul avant le faux plat descendant, elle raccroche, tempo régulier, dernier rond point. Ah cette ligne droite elle aura fait mal. Ca roule j’augmente l’allure, j’entends qu’elle se parle, elle se crie dessus pour pas décrocher derrière moi. Dernière relance à droite, puis gauche, on voit ce petit rond point qui sent l’arrivée. Elle appuie, relance, ça pique mais elle se bat, rond point fait. Derniers 100m et là on entend le fan club qui nous a supporté, ça a fait du bien de les entendre tout l’après midi. Ça y est, c’est fait, je vois son sourire et son visage tiré mais elle est contente d’elle.

Séverine (avec Mélodie) : Dernier départ avec Mélo. Je reviens tout juste de mon tour avec Mik, pas le temps de refroidir. On prend le départ sous la grêle avec pour objectif d’améliorer notre temps de 2016 même si Mélo n’a pas l’air d’y croire après sa prestation avec Jérôme. Je passe devant et Mélo est dans la roue. On roule à une allure moyenne quand arrive la bosse. C’est difficile, Mélo s’accroche, je l’encourage. On essaie de relancer mais les forces ne sont plus là. On finit péniblement le parcours avec un temps qui ne nous satisfait pas. Mais pour ma part j’ai passé un très bon moment et prévois de remettre ça entre filles et faire mieux en 2019. »

Jérôme avec la casquette de président: « Mon ressenti à moi sur ces 4 courses: bon ensemble ! Le Clm c’est un combat contre soi à la base mais là 4 courses différentes, 4 plaisirs différents mais que des bons plaisirs. Malgré la pluie, le sourire des cyclistes du Sgac, leur détermination et l’envie de se battre sont exceptionnels. Sur l’après-midi quoi d’être plus fier, en tant que président de club, de voir ses licenciés, amis, prendre du plaisir sur un vélo, sur ce gentleman des champions organisé par le club de St Vulbas. Puis les voir grimper sur le podium ou au pied, ils étaient fiers avec leurs trophées et moi donc ! Journée bien remplie en émotion, en rire, en coach et président de club. »

 

 

Lily Rose et Didier

  Ninon et Jérôme

Léo et Paméla

Léna et Séverine

Michaël et Enzo

Paméla et Jérôme

Mélodie et Jérôme

Séverine et Michaël

Michaël et Jérôme

 

Mélodie et Séverine